L'inversion des rôles par Marine Le Pen

Publié le par La rédaction

Voici ce qu'a osé déclarer Marine Le Pen à Lille à la presse locale avec un culot hallucinant : "J'ai proposé à Carl Lang d'être deuxième sur ma liste, il a refusé. Je pense qu'il ne voulait pas prendre le risque de ne pas être réélu [...]".

En psychologie, cela s'appelle faire une projection (de ses propres turpitudes sur les autres). En effet, pour quelle autre raison que la crainte de ne pas être réélue Marine Le Pen a-t-elle tenu à se parachuter dans la région grand Nord-Ouest ?

De plus, si elle-même ne craignait pas de ne pas retrouver son siège à Bruxelles, pourquoi n'a-t-elle pas souhaité prendre la seconde position sur la liste FN derrière Carl Lang ou bien être tête de liste en Île-de-France comme la fois précédente ?

Décidément, on comprend aisément pourquoi Carl Lang ne lui accorde "aucune confiance politique, technique et humaine" !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article