Les militants picards avec Carl Lang : Johnny Le Brun

Publié le par La rédaction

Afin de prouver aux sceptiques que nombre de militants nationalistes de Picardie soutiennent Carl Lang, nous allons, au cours de ces prochains jours, proposer aux lecteurs de ce blog de découvrir certains d'entre-eux dans une nouvelle rubrique intitulée "Les militants picards avec Carl Lang".

Johnny Le Brun, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
J'ai 33 ans, je suis commercial, Beauvaisien de souche et adhérent du Front National depuis 1998. Resté fidèle à Jean-Marie Le Pen lors de la scission mégrétiste, je participe activement depuis maintenant plus de 10 ans à la vie et aux actions de la fédération du Front National de l'Oise. Je fais d'ailleurs partie du bureau départemental. Candidat sur la liste municipale FN à Beauvais en 2001 et en 2008 sur la liste de Thomas Joly, j'ai également été candidat aux élections cantonales à Auneuil en 2001 et en 2008.

Pour quelles raisons soutenez-vous Carl Lang ?
Je constate depuis la campagne présidentielle de 2007 un changement de cap idéologique de la part du Front National du à certaines personnes et notamment à Marine Le Pen et son entourage qui, sous prétexte de vouloir "normaliser" le Front National, en dénaturent le programme. De plus, on assiste depuis un certain temps à une épuration des cadres historiques du Front National afin d'éliminer toute personne qui ne serait pas acquise à celle que Jean-Marie Le Pen a hélas déjà désigné pour lui succéder, au mépris des régles statutaires du mouvement qui, dans des conditions équitables, auraient permis aux militants de choisir réellement le futur président du Front National. Carl Lang est l'un de ceux qui auraient pu y prétendre mais Marine Le Pen est venue se parachuter sur sa circonscription électorale par caprice électoral dans le but de l'éliminer de la course à la succession en le privant de mandat électoral. Je fais entièrement confiance à Carl Lang pour défendre ce en quoi je crois. Sa droiture, son intégrité et son courage sont reconnus par tous les réels militants nationalistes. Voilà pourquoi je soutiens sans réserve le candidat de la droite nationale, populaire et sociale pour cette élection européenne.

Commenter cet article