Carl Lang en faveur d'un patriotisme social et d'un protectionnisme économique

Publié le par La rédaction

Face à la crise :
UN PATRIOTISME SOCIAL ET UN PROTECTIONNISME ECONOMIQUE


La participation active des partis politiques de gauche et d'extrême gauche aux manifestations syndicales de ce jeudi 29 janvier ne changera rien à l'état de choc économique et à l'insécurité sociale qui frappent les Français.


Le peuple français n'a pas plus à attendre et à espérer du nouveau parti bolchévique de Besancenot, du parti socialiste ou des verts que des politiques de l'Etat-Sarkozy.

Les altermondialistes néo ou post marxistes, pas plus que les sociaux-démocrates, n'offrent d'alternative réelle au mondialisme ultra libéral et à la dictature du marché ouvert et du libre-échange.


La relance économique et sociale nécessite une politique de reconquête de notre marché intérieur, de ré-industrialisation, de défense de toutes les productions nationales et de soutien actif aux filières françaises et européennes.

En résistance au mondialisme et au dumping social et fiscal, les peuples d'Europe doivent imposer un euro-protectionnisme qui garantisse des règles équitables pour le fonctionnement du commerce mondial.


De surcroît, un patriotisme social doit s'affirmer afin de garantir en France les droits du peuple français d'abord et en Europe les droits des peuples européens.

Carl Lang

Commenter cet article