Les militants picards avec Carl Lang : Aldric Derré

Publié le par La rédaction

Pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Âgé de 22 ans, je suis préparateur de commandes. Nationaliste depuis mon plus jeune âge, adhérent du Front National en 2004, secrétaire adjoint de la 4ème circonscription de l'Essonne de 2004 à 2007, j'ai été suspendu du FN en novembre 2007 puis convoqué devant la Commission de discipline du mouvement pour avoir cosigné une lettre envoyée à Jean-Marie Le Pen critiquant la dérive du Front en direction du Système. J'ai alors choisi de venir dans l'Oise aider mon ami Thomas Joly lors des campagnes municipales et cantonales de 2008 à Beauvais ainsi que lors des différentes actions militantes qu'il a organisées depuis.

Pour quelles raisons soutenez-vous Carl Lang ?
Le constat est clair : le Front National est aujourd'hui en pleine désintégration, et ceci n'est pas uniquement du à l'âge de Jean-Marie Le Pen, loin de là ! En s'autoproclamant tête de liste européenne du FN dans la grande région Nord-Ouest, à l'aide d'une commission d'investiture aux ordres, en désertant piteusement la région Île-de-France dont elle est élue européenne et régionale, Marine Le Pen a démontré une fois de plus qu'elle dirigeait déjà le Front National. Un Front National partisan de la "normalisation" médiatique, ayant renoncé sur des sujets tels que le droit à la vie ou dénaturant le discours nationaliste avec des affiches métissées lors de la campagne présidentielle de 2007. Je n'ai aucune confiance en Marine Le Pen et ses sbires et la confiance ne se décréte pas !
Il faut bien comprendre que la démarche de Carl Lang n'est pas un simple coup sans lendemain. Lui a fait ses preuves en agissant dans la durée et la fidélité. Il en va de la reconstruction d'un grand mouvement de rassemblement nationaliste, puissant et structuré localement, doté d'un socle doctrinal et programmatique, tel qu'était le Front National des années 1980-90. Ceci en tirant évidemment les leçons des erreurs commises par le passé. Nous avons besoin d'un leader incarnant le "Front réel", qui soit garant de l'unité de l'opposition nationale et ayant la capacité de réaliser la nécessaire synthèse identitaire.
C'est pour tout cela que je soutiens Carl Lang et adhère au Parti de la France.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article