Communiqué de presse de Carl Lang. NON à la Turquie

Publié le par La rédaction

Carl LANG président du Le Parti de la France
Député français au Parlement européen
Conseiller régional du Nord-Pas de Calais





Intervention de Carl Lang en plénière à Strasbourg sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne


Malgré l'acharnement et l'aveuglement des Institutions européennes, une évidence devrait s'imposer : le temps est venu de mettre fin au processus d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

La situation d'enlisement des négociations, d'incompréhension mutuelle, et d'ambiguïté permanente est préjudiciable à tous, à l'Union européenne comme à
la Turquie.

Il nous faut sortir de l'hypocrisie et des faux semblants. Il faut aussi rappeler des évidences. La Turquie est un pays d'Asie mineure, la Turquie n'est pas une nation européenne, ni géographiquement, ni culturellement. La Turquie occupe militairement une partie d'un Etat membre de l'Union européenne.

Puisque nous n'avons ouvert à ce jour que 10 chapitres de négociations sur 35 et qu'un seul chapitre a été conclu depuis 2005, il est temps que chacun retrouve sa liberté, son indépendance, sa souveraineté, à commencer par Chypre.

Nous devons bien sûr avoir des relations de bon voisinage et de respect mutuel avec la Turquie, mais nous ne devons pas faire maison commune.
Les peuples d'Europe ne veulent pas de la Turquie en Europe.

Respectons les peuples et respectons l'Europe.

Commenter cet article