Crise économique et bonus des commissaires européens : une incompatibilité morale

Publié le par La rédaction

Mardi 31 mars 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE de Carl LANG
Président du Parti de la France,
Député européen,
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais

Crise économique et bonus des commissaires européens : une incompatibilité morale

 

L'affaire des stocks-options du président de la Société générale, de parachute doré du président de Valeo ou des divers bonus et distribution d'actions gratuites aux grands patrons ne doit pas cacher ce qui constitue un autre scandale : les parachutes en or des commissaires européens.

Les commissaires européens qui quitteront leur poste cette année, soit une vingtaine, toucheront chacun un bonus de 1 million d'euros.
Un total de 24,5 millions d'euros de "pensions" et indemnités de "transition" et de "réinstallation" va donc être payé par les contribuables européens.

Ces primes sont d'autant plus scandaleuses que la Commission européenne, adepte de l'ultralibéralisme et de la dérégulation des marchés financiers, porte une lourde responsabilité dans la crise économique qui frappe aujourd'hui les peuples d'Europe.

Le Parti de la France demande la suppression totale de ces bonus immérités.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article