Buffet campagnard dans la Somme avec les militants Picards du PDF

Publié le par La rédaction

Communiqué de Thomas Joly.
http://thomasjolyfn.over-blog.com/
Dimanche 21 juin, les militants picards du Parti de la France étaient conviés à un déjeuner champêtre chez Monique Chapel, conseillère régionale du PDF. Ce sont environ 80 militants (principalement de l'Oise et de la Somme, plus quelques membres de l'équipe du PDF 95 de Jean-Michel Lemaire) qui se sont retrouvés dans une ambiance conviviale.

Après un mot de bienvenue de la part de notre hôte, j'ai pris la parole pour faire un point sur l'éprouvante mais exaltante campagne européenne que, tous ensemble, nous avons mené sur le terrain, rappelant que nous sommes le seul parti à avoir collé nous-mêmes nos affiches officielles. Remerciant tous les militants pour leur dévouement au cours de cette campagne, j'ai procédé à une brève analyse des résultats locaux qui sont tout à fait honorables pour un mouvement boycotté médiatiquement et n'existant que depuis quelques mois.

J'ai ensuite abordé les combats électoraux à venir, c'est-à-dire, dès mars 2010, les élections régionales auxquelles le Parti de la France participera en Picardie même s'il va falloir réunir les fonds pour pouvoir participer. Le Parti de la France a vocation à être présent en particulier aux élections locales afin de s'implanter solidement et durablement. J'ai assuré l'assistance de ma volonté et de celle de mes collègues au Conseil régional (Monique Chapel, Annie Fouet et Pierre Descaves) de mener ce combat avec tous ceux qui souhaitent proposer une alternative nationale sans compromis face aux partis du Système.

Christian Baeckeroot (Conseiller régional du Nord/Pas-de-Calais) et son épouse Myriam (trésorière nationale du PDF) étaient également parmi nous. Christian a pour sa part axé son intervention sur le plan national et européen, nous gratifiant d'une démonstration comptable dont il a le secret, déformation professionnelle oblige !

C'est motivés et revigorés que sont repartis les convives, prêts à s'impliquer avec enthousiasme dans les différentes actions militantes du mouvement. A noter que ceux qui ne l'avaient pas encore fait ont pris leur adhésion, notamment une bonne douzaine de jeunes de la Somme.

On ne peut qu'être satisfait de cette journée où régnait un esprit de saine camaraderie et de fraternité militante retrouvée. Le Parti de la France est destiné à s'ancrer dans le paysage politique picard et ses militants sont plus que jamais d'attaque pour la suite des événements.

Commenter cet article