Dimanche 4 octobre: Élection cantonale partielle de Moyenneville (80) : votez pour la candidate du renouveau national !

Publié le par La rédaction

  Alexandra Mériguet, pourriez-vous vous présenter ?

Catholique convaincue, je suis mariée et mère de quatre enfants. Après mon baccalauréat, j’obtiens une licence d’histoire médiévale à l’université de Poitiers. Je suis actuellement l’attachée du groupe Patrie et Liberté au Conseil Régional de Picardie. Etudiante engagée auprès du FN dans le Poitou, j’habite ensuite à Orange où j’apporte mon soutien aux élus de la municipalité. Je rejoins ensuite la Somme où je suis candidate aux élections législatives de 2007 et aux cantonales de 2008 pour la droite nationale. Peu de temps après la création du Parti de la France, Carl Lang me nomme déléguée départementale pour la Somme.

 

Pourquoi avez-vous rejoint le Parti de la France ?

C’est en toute logique et conscience que, dès sa création, j’adhère au Parti de la France, ne me retrouvant absolument plus dans les propos ou comportements de certains dirigeants du Front National. Depuis toujours je suis très attachée aux valeurs nationales, à la protection de la famille et au droit à la vie défendus avec conviction par Carl Lang et ses élus.

 

Quel est l'enjeu de l'élection cantonale partielle où vous vous présentez ?

J'ai l'honneur de représenter Le Parti de la France lors de cette élection partielle. L'enjeu est de faire connaître ce nouveau mouvement et de faire une campagne de terrain grâce à la mobilisation des militants de tout le département.

Pour que la France reste française !

Les Principes et les valeurs du Parti de la France


La défense de l'identité du peuple français par

• l'inversion des flux migratoires extra-européens ;

• la fin de la politique de regroupement familial ;

• l'abrogation de toutes les mesures de "discrimination

positive" ;

• la réforme du code de la nationalité qui doit être fondée sur la filiation ;

• le rétablissement de la préférence nationale ;

• la défense du patrimoine naturel et culturel de la France des terroirs et des clochers.

La reconquête de notre souveraineté nationale par

• la construction d'une Europe des Nations libres et souveraines

;• la maîtrise de nos frontières ;

• un effort militaire accru permettant à la France d'assurer sa sécurité ;

• une diplomatie indépendante.

La promotion des valeurs chrétiennes et humanistes de notre civilisation par

• le refus de l'islamisation de notre société ;

• l'abrogation du PACS, étape décisive vers la légalisation des familles homoparentales ;

• le remplacement des lois Veil, Roudy et Aubry par une législation favorisant l'accueil de la Vie.

Une grande politique en faveur de la famille française par

• l'institution du revenu parental équivalent au SMIC ;

• la création d'un statut social de la mère de famille, (revenu,formation, retraite…) ;

• une loi instaurant l'exclusivité nationale dans l'attribution des allocations familiales.

La reconstrution de notre école par

• la sélection fondée sur le mérite ;

• le rétablissement de la discipline dans les établissements scolaires ;

• l'interdiction du prosélytisme des associations islamistes

• le libre choix de l'école garanti par le chèque scolaire et la suppression de la carte scolaire.

La protection des libertés fondamentales par

• le rétablissement de la liberté d'expression menacée par "la pensée unique" ;

• la dissolution de la Halde qui constitue une police idéologique

• le pluralisme dans la presse écrite et audiovisuelle.

La sécurité, première des libertés, par

• l'expulsion systématique des délinquants étrangers et notamment des clandestins ;

• la tolérance "zéro" vis-à-vis des voyous ;

• le rétablissement de la peine capitale pour les crimes les plus odieux ;

• plus de moyens et de considération pour les forces de l'ordre ;

• une justice ayant les moyens de protéger les honnêtes gens et de punir les délinquants.

La Justice sociale pour les Français par

• une législation instaurant l'exclusivité nationale en matière d'emplois et d'allocations sociales ;

• un Etat garantissant aux Français leur protection sociale

• le refus des mesures antisociales et antifamiliales,comme le rétablissement du travail le dimanche ;

• l'instauration d'un véritable pluralisme syndical.

Le patriotisme économique et social par

• le refus du mondialisme et du socialisme ;

• la protection de notre marché intérieur, grâce à une politique active de défense commerciale contre les importations massives extra-européennes ;

• le soutien à toutes nos filières de production agricoles et industrielles afin de protéger nos emplois ;

• la volonté de produire français, en France, avec des Français ;

• la protection des produits naturels et du terroir.

Des institutions au service du peuple français par

• le scrutin proportionnel à toutes les élections ;

• le référendum d'initiative populaire ;

• la défense des libertés et des identités locales ;

• la primauté des lois françaises.

Une Europe Nouvelle, l'Europe des Nations

• qui refuse l'entrée de la Turquie ;

• respectant la souveraineté de ses Etats membres ;

• libérée du centralisme bureaucratique bruxellois ;

• réconciliant économie, écologie et santé ;

• assurant la préférence communautaire.


Le 4 octobre votez et faites voter Alexandra Mériguet
 

Commenter cet article