Le sommet de Copenhague: le grand flop!

Publié le par La rédaction

Communiqué de Eric Pinel

Président de France Ecologie Environnement

Membre du Bureau politique du Parti de la France

pinel.jpgLogo_LePDF_S.jpg


Pour reprendre l'image convenue :
à Copenhague, la montagne a donc accouché  d'une souris.


Nous ne nous en réjouissons pas, car des nations incapables de s'entendre font indiscutablement dans cette affaire le jeu des adeptes d'une gouvernance mondiale. Ces derniers parlent déjà de créer un nouveau machin, calqué sur les méthodes de l'OMC, et chargé de dicter aux nations leurs quotas d'émissions de CO2.

 

Il ne fallait pas s'attendre à mieux de la part de la diplomatie américaine, qui s'est affirmée une fois de plus comme l'intermédiaire incontournable des lobbies qui dirigent le monde.


La Chine, quant à elle, se voit confirmée dans son rôle de bombe à retardement environnementale.


Le Parti de la France, s'il n'est pas dupe des arrière-pensées qui motivent le dogme du réchauffement planétaire, déplore néanmoins que la lutte contre les pollutions et les gaspillages connaisse un tel flop, en dépit des gesticulations du petit Nicolas.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article