LES "TURQUERIES" DE SARKOZY

Publié le par La rédaction

  

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Carl LANG

Président du Parti de la France
Conseiller régional du Nord-Pas de Calais

 

 

 

 

LES "TURQUERIES" DE SARKOZY

 


 
En inaugurant à Paris l'exposition de Byzance à Istanbul, avec le président islamiste turc Abdullah Gül, monsieur Sarkozy commet trois fautes :
 
- Il s'inscrit dans une démarche générale tendant à faire croire aux Français que la Turquie est un pays européen et que par conséquent elle doit entrer dans l'Union européenne. 
- Il cautionne une énorme imposture historique puisque cette exposition, faisant l'apologie  de l'Empire ottoman et de la république turque, ne mentionne aucunement le sort fait aux chrétiens : le statut de dhimi, le génocide arménien, le massacre des Grecs chassés d'Anatolie en 1920.... Les chrétiens qui constituaient encore 40 % de la population de la Turquie en 1914 ont aujourd'hui pratiquement disparu.
- Il donne une légitimité internationale à un Etat condamné par la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour discrimination à l'égard de ses minorités chrétiennes, dont les armées occupent depuis 35 ans une partie du territoire d'un  pays membre de l'Union européenne, la république de Chypre, et qui refuse de reconnaître le génocide commis en 1916 contre les Arméniens.
 
Son histoire et son comportement actuel montrent que les fondements de la Turquie, Etat musulman et asiatique, sont incompatibles avec les valeurs de notre civilisation européenne et chrétienne.
 
Le Parti de la France dénonce les turqueries de monsieur Sarkozy qui, lors des élections, prétend être opposé à l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne, mais dont les actes politiques démentent ces promesses électorales.
 

 

 Le Parti de la France  

Commenter cet article