Contre la solidarité "associative" avec les clandestins, appliquons la loi !

Publié le par La rédaction

Communiqué de Carl Lang, président du Parti de la France

Le Parti de la France dénonce avec la plus grande vigueur les rassemblements prévus le 8 avril, devant les préfectures et les palais de justice de France à l'initiative d'associations (évidemment soutenues par le PS et les Verts) qui viennent en aide aux clandestins.

 

Celles-ci dénoncent l'article L622-1 du code de l'entrée et du séjour des étrangers et du droit d'asile qui stipule que "toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l'entrée, la circulation ou le séjour irrégulier d'un étranger en France sera puni d'un emprisonnement de cinq ans et d'une amende de 30.000 euros".

 

Pourtant, ces sanctions ne sont - hélas - jamais appliquées du fait de la lâcheté gouvernementale et de la complicité judiciaire en matière d'immigration illégale.

 

Le Parti de la France est favorable à l'expulsion de tous les clandestins, qui ne sont ni plus ni moins que des délinquants, et exige que de lourdes peines soient infligées aux militants associatifs gauchistes qui les assistent dans l'illégalité la plus totale, au détriment bien sûr des Français qui payent des impôts pour entretenir tout ce petit monde.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article