Clément Méric a bien servi la Ripoublique : la dérive dictatoriale s'affirme!

Publié le par La rédaction

france,politique,gauchistes,droite nationale,violences politiques,résistanceL'hystérie est à son comble ! L'affaire Méric est en passe de relèguer la mort de Pierre Mauroy au second plan. Le Procureur de Paris vient de se lancer dans le grossissement épique judiciaire en demandant l'ouverture d'une information pour "homicide volontaire": l'autopsie ayant paraît-il révélé que le gauchiste était mort de coups reçus au visage et non du heurt violent de son crâne sur un plot consécutivement à sa chute. Le Procureur est un fonctionnaire dont la carrière ne peut rien refuser au Gouvernement qui tient là son "Carpentras bis" pour justifier le matraquage programmé des français attachés à la cause nationale, identitaire et solidariste; fonctionnaires aussi les gens de la police scientifique chargés de l'autopsie et subordonnés au haineux Manuel Valls qui tient ici la revanche de ses précédents coups foireux contre les nationaux... il n'y a que dans les séries américaines où des "experts" style Horatio de Miami n'ont pas l'échine souple et ne tiennent pas compte des injonctions de leurs supérieurs. D'autant que les mis en cause n'auront jamais les moyens de faire pratiquer une contre-autopsie par des experts indépendants et que les institutions judiciaires françaises ne permettent pas à leurs avocats de se doter de moyens d'investigations susceptibles de contrer les conclusions de l'enquête officielle. L'affaire maheureusement semble jouée judiciairement comme elle l'est déjà dans les médias. C'est pourquoi, monsieur le Premier vient de demander à Manuel "Gaz" Valls d'engager vite fait une procédure de dissolution des Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires, une organisation autour de laquelle "graviteraient" les mis en cause même s'ils n'en sont pas membres.

Le prétexte est évident. La Ripoublique peut remercier Clément Méric : un petit bourge égaré chez les gauchistes, un freluquet révolutionnaire salonard looké brushing, foulardisé grande marque et trouillard patenté ( cliquez ici ), un roquet qui s'est pris pour un bulldog mais dont la mort fort peu glorieuse vient à point donné pour le Système mis à mal par la pourriture révélée et la fronde populaire.

La dérive dictatoriale des politicards écolo-socialistes va s'affirmer avec la complicité tacite de la droite molle et des mariniens poreux. Qy'il y prennent garde, clandestine ou officielle, la Résistance saura rendre coup pour coup ! Cela fait soixante ans qu'ils s'acharnent à broyer le gaulois et à éradiquer la droite nationale, identitaire et solidariste...elle est toujours là !

 

Par Yves Darchicourt

http://blogdemariepauledarchicourt.hautetfort.com/

 

Commenter cet article